Volet roulant cassé assurance habitation : conseils et solutions

volet roulant cassé assurance habitation

Pourquoi s’assurer contre les dommages des volets roulants ?

Il faut savoir que le volet roulant fait partie des biens assurables au titre de l’assurance habitation. Les motifs peuvent être divers: choc accidentel, tempête, tentative de cambriolage, l’âge du volet qui a causé son usure, etc. Les conséquences de négliger cet aspect pourraient être très coûteuses.

Comprendre sa police d’assurance

L’étape primordiale pour pouvoir prétendre à une indemnisation est de comprendre dans les détails la police d’assurance que vous avez souscrite. En effet, toutes les assurances n’offrent pas la même couverture. Parfois, l’assurance habitation ne comprend pas spécifiquement les dommages causés aux volets roulants. Il est donc nécessaire de se pencher sur son contrat et surtout sur la liste des exclusions.

Les termes importants

Voici quelques termes clés que vous devez connaître pour comprendre votre assurance :

  • Franchise : la somme qui reste à la charge de l’assuré en cas de sinistre.
  • Indemnité : la somme versée par l’assureur pour compenser les dommages.
  • Exclusion : les situations pour lesquelles l’assureur ne versera aucune indemnité.

volet roulant cassé assurance habitation

L’esprit et la lettre du contrat

Comme toute assurance, celle couvrant le volet roulant comprend des clauses spécifiques. Si votre assurance habitation inclut une garantie dédiée aux volets roulants, cela n’implique pas automatiquement que tous les sinistres seront couverts. Certains contrats excluent, par exemple, l’usure ou le défaut d’entretien du volet. Dans d’autres cas, seul le vol et le vandalisme sont pris en charge, pas les aléas météorologiques.

Comment déclarer un sinistre?

A moins d’être clairvoyant, on ne peut prévoir avec certitude quand un incident avec le volet roulant pourrait survenir. La question se pose alors: que faire lorsque le sinistre est là ?

La déclaration du sinistre

La première étape consiste à déclarer le sinistre à l’assureur. Pour cela, une lettre recommandée avec accusé de réception doit être envoyée dans les 5 jours suivant le sinistre.

Les preuves

Il n’est pas rare qu’une compagnie d’assurance demande des preuves du dommage. C’est pourquoi il est important de prendre des photos du volet roulant endommagé et si possible, de conserver l’objet cassé.

Les démarches à suivre

L’idéal serait, après avoir signalé le sinistre, se mettre rapidement en quête d’un professionnel pour évaluer le coût de la réparation. Il est recommandé de recueillir plusieurs devis afin de disposer d’une estimation la plus exacte possible du montant des réparations.
Par ailleurs, ne prenez pas la décision de remplacer ou de réparer le volet roulant sans en avoir informé votre assureur. Ce dernier pourrait refuser de vous indemniser si vous effectuez une réparation avant qu’un expert puisse examiner le dommage.

Les volets roulants défectueux et l’assurance habitation : un résumé

Pour faire face efficacement à un volet roulant cassé assurance habitation, il est essentiel de connaître parfaitement les termes de son contrat, de réagir promptement en cas de sinistre et de suivre scrupuleusement les démarches exigées par l’assureur. Se munir de bonnes informations facilite grandement les choses.

En somme, la clé est la préparation. Vérifiez votre assurance, connaissez vos droits et vous pourrez dormir tranquillement, même avec un volet roulant cassé.